Le Ragondin Furieux

Le Ragondin Furieux

Utile ou Inutile?

Utile ou Inutile?


Il y a un lecteur du Ragondin, Jacques Braud, qui fait part de temps en temps de ses réflexions. Celle-ci qui va suivre est tellement l'image de ces petits villages vendéens où le lieu de rencontre est la cave, cave où naturellement circule l'actualité locale. Cave qui aussi permet de conserver et d'affirmer chez certains les privilèges de l'homme, qui se sert alors d'une vieille allégorie prétendant que les femmes "menstruées" faisaient tourner le vin, la « picole » pour le mâle, la femme au foyer. Je ne sais pas si beaucoup croyaient à fond dans cette légende, le doute est permis, elle avait néanmoins l'avantage de conforter un milieu de machos. Donc, souvent en de tel lieu les cépages du cru aidant, des propos d'un autre âge sont encore proférés. Cependant, dans les thèmes développés par le narrateur, si on laisse le côté anecdotique en relation avec la chasse, un moment de réflexion s'offre à nous avec la question sur la valeur intrinsèque de l'utile et de l'inutile. Mais je laisse à Jacques le soin de dire ce qu'il en pense....


"Récemment, ayant accepté un verre dans la cave à Léon, étape quotidienne incontournable de tous les boit-sans-soif du voisinage, je me suis retrouvé au milieu d'un groupe de " Yacnous", qui discutaient avec fougue de leur dernière "battue au renard". L'un d'eux, dont je tairai le nom pour ne pas nuire à la réputation de notre village, racontait avec émotion comment une renarde qui venait de mettre bas, chassée de son terrier par les pioches des courageux exterminateurs de nuisibles et par le gaz ypérite ( le fameux "gaz-moutarde" des tranchées ) avait "manqué lui gnaquer la main" pour venger sa progéniture exterminée, et comment, dans un réflexe salvateur il lui avait fracassé le crâne d'un coup de pelle. " Ol ét méchant tchés baetes ! Ol at la rajhe !"(1). J'ai renoncé à lui faire remarquer que cette renarde défendait tout simplement ses petits comme le ferait sa propre épouse placée devant un agresseur aviné et vociférant armé d'une pioche et d'un masque à gaz, mais il lui aurait fallu l'intelligence du renard pour comprendre . "Le renard ét in nuisible ! i avuns le drét de le tuàe !"(2), est la seule "logique" du yacnou. Que peut-on attendre d'individus qui ont un fusil à la place du cerveau ?

Tout le monde sait qu'il existe des "espèces ( végétales et animales ) protégées". Protégées de quoi ? de qui ? ...de la connerie humaine, je pense ! Qui en connaît la liste ? Qui sait où se la procurer ? Où l'enseigne-t-on, à par dans quelques classes gérées par une poignée d'enseignants éclairés ? Que faut-il pour être classé "utile" ou "nuisible" ? Faisons un peu de pédagogie : " La vache est utile car elle "donne" son lait et son veau . C'est pour ça que, pour la récompenser d'une vie de lactation et de grossesses permanentes, on l'envoie à l'abattoir quand elle devient improductive, donc "nuisible" ! La corneille et la pie, elles, sont nuisibles car elles font des trous dans les bâches d'ensilage, ces ornements incomparables de nos campagnes . On les capture puis on les attache par une patte au dessus du tas d'herbe choucroutée pour servir d'exemple à leurs semblables, et là, elles deviennent utiles !" Lumineux, non ?

Tout le monde pense qu'il ya de "mauvaises herbes" et des " animaux nuisibles", alors qu'ils sont tout simplement parfois gênants. Alors, qu'est-ce qu'on fait ? On invente les "Pesticides" ( herbicides , fongicides , herbicides , insecticides et tous ces trucs en ...cide ) et on arrose la nature pour se débarrasser de tous ces "parasites", tout en sachant que, ce faisant, on empoisonne aussi les mares, les rivières, les nappes phréatiques ...et les gens. Si on se débarrasse de tout ce qui est gênant en le supprimant systématiquement, il a du souci à se faire, le yacnou !

Bon ! C'est trop long, je sais, et encore, je me suis limité .

Portez vous bien, sauf si vous êtes chasseur ! J.B.

PS : (pour Cr ) : ...de la c....... humaine ."


Traduction approximative, le Patois étant une langue vivante, à tel point qu'il varie parfois d'un village à un autre, donc le" Maraichin" que suis ne le traduira peut-être pas comme le "Bocain" qu'est l'auteur...

(1) « C'est méchant ces bêtes, certaines on la rage! »

(2) « Le renard est un nuisible, nous avons droit de le tuer... »



29/04/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 81 autres membres