Le Ragondin Furieux

Le Ragondin Furieux

Le nano-monde, suite…

Le nano-monde, suite…

 

On a vu dans l'article précédant la position de Pièces et Main d'œuvre à propos des débats publics sur les nanotechnologies, à l'évidence ils ne veulent pas participer avec des arguments pour le moins assez logiques.

 

Mais il se trouve que je suis aussi pressenti pour participer à ces débats et que je m'interroge, je fais donc part du courrier électronique que j'ai reçu en fin de soirée car il est intéressant sous plusieurs points de vue. (voir à la fin)

 

D'abord, ce message m'a interpelé du fait que ce débat public arrive un peu tard puisque l'on trouve déjà des nanoparticules dans l'agro-alimentaire pour ne citer que cet exemple (pour mémoire, des nanoparticules dans certains colorants de yaourt).

 

De surcroit, connaissant les façons de faire de ce gouvernement je doute de sa sincérité quant au regard équitable qu'il pourrait porter sur les conclusions tirées de ces débats, je suis plutôt enclin à croire qu'il va favoriser unilatéralement l'industrie, l'agro-business, plus généralement partout où cette nouvelle technologie sera créatrice de profit ! Il n'est d'ailleurs pas sur que soit vraiment aidée la recherche fondamentale en médecine où à la rigueur ces avancées scientifiques pourraient être utiles, pourtant elle fait partie des arguments forts en faveur du nano-monde…

 

Cependant, à gueuler seul dans son coin on ne fait pas beaucoup avancer les choses et même si l'on sent que la participation au débat ne pourrait être qu'une mascarade il ne serait néanmoins pas responsable de laisser passer l'occasion de pouvoir s'exprimer.

 

Donc, je pense participer au débat si j'ai le temps et aussi si j'ai vraiment mauvaise conscience en pensant que ne pas émettre d'avis est une position négative. De plus, il serait bien si possible que beaucoup réfléchissent à la question et donnent aussi leurs sentiments sur cette nouvelle technologie afin que l'on puisse faire une synthèse de l'opinion des objecteurs de croissance pour ne citer qu'eux, et le cas échéant communiquer le résultat de ces travaux.


En effet, il ne faut pas oublier que le nano-monde se veut être d'une importance capital pour notre avenir et que l'on doit pouvoir donner objectivement notre avis pour éviter des erreurs comme celles du nucléaire ou des OGM…

 

Est-ce le cas ?

 

En attendant, je peux préciser qu'elle est déjà ma position.

 

En premier, il parait évident que les nanoparticules dans l'alimentation, l'agro-alimentaires devraient être prohibées, voire carrément interdites. On doit avant tout privilégier une nourriture naturelle exempte d'adjuvant quels qu'ils soient.

 

Pour l'industrie, je ne vois par l'intérêt des nanoparticules surtout si c'est, par exemple, pour miniaturiser encore plus des téléphones portables ne servant qu'à la maitresse de maison pour indiquer à son mari parti faire les emplettes qu'il faut prendre des boites de petits pois extra-fins, les moyens étant trop gros et ne convenant que pour la pêche à la carpe. Téléphone portable qui soit dit en passant émet des ondes électromagnétiques pas très bonnes pour la santé… L'intérêt des nanotechnologies serra à l'évidence qu'au service du productivisme capitaliste dont il serait bien que l'on s'en débarrassât !

 

Reste la médecine où là on ne peut pas nier que si cette technologie apporte des réponses dans le cas de certaines maladies, à l'exemple de la neurologie vers laquelle tendent actuellement les recherches, elle devra donc être favorisée dans des cas bien précis. Mais ceci doit encore être surveillé particulièrement afin que des débordements n'entachent pas l'éthique médicale, en particulier des brevets sur le vivant obtenus par l'intermédiaire de ces avancées scientifiques.

 

Michel M.

 

A suivre, copie du message électronique

 

Bonjour Monsieur Mengneau.
 
Ayant lu votre article « La science, la technologie et la civilisation de l'inutile... » sur AgoraVox, j'ai pensé que mon appel à contribution sur ce sujet pouvait vous intéresser : http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/contribuez-au-debat-public-sur-les-63187
 
En effet, je travaille actuellement pour la Commission Particulière du Débat Public (CPDP), chargée d'organiser le débat public sur les nanotechnologies. Dans le cadre d'un partenariat avec AgoraVox nous essayons de trouver des rédacteurs intéressés au débat sur les nanotechnologies afin qu'ils couvrent les réunions publiques qui vont se dérouler chez eux, et puissent réaliser des articles argumentés et critiques sur le sujet.
 
Je vous invite donc à vous rendre sur le site du débat public ( http://www.debatpublic-nano.org/index.html ). Vous y trouverez toutes les informations concernant le débat national et les différentes réunions publiques qui se dérouleront  dans 17 villes de France du 15 octobre 2009 au 24 février 2010. Durant cette période, tout un chacun peut contribuer à ce débat et exprimer ses positions ainsi que ses arguments.
 
Dans ce contexte, contactez-moi si vous êtes intéressés par :
-       la couverture de réunions publiques qui se dérouleront près de chez vous.
-       la rédaction d'articles pour faire connaître vos avis et vos arguments.
 
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement.
 
Bon débat !

--
Laurent Cabioch
i&e Consultants pour la Commission particulière du débat public Nanotechnologies
+33 (0) 1 56 03 14 54
lcabioch@i-e.fr

http://www.i-e.fr



19/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres