Le Ragondin Furieux

Le Ragondin Furieux

Religions et religieux, de quoi vous mêlez vous !

Religions et religieux, de quoi vous mêlez vous !

 

 


 

Ce sont des ennemis dangereux : rien n'est plus vindicatif que leur humilité. Et quiconque les attaque est aisément souillé.........

Des valeurs fausses et des paroles illusoires : ce sont les pires monstres pour les mortels - longtemps la fatalité dort et attend en eux.

Ainsi parlait Zarathoustra, Les prêtres p108 à 111.  Nietzsche

Ces gens là de quoi se mêlent-ils ? Assurément de ce qui ne les regarde pas. Cependant comme ils ont une propension rédhibitoire à vouloir nous inculquer une morale qui est propre à chaque religion, il n'est pas rare de voir des critiques fuser en fonction du milieu dans lequel on se trouve. A l'évidence chacun pense détenir la vérité. Mais existe-t-il une vérité ?

En effet, la première chose qui saute à l'esprit lorsque l'on se penche sur le sens de  l'irréel on peut considérer que la foi n'est que le confort de l'ignorance.

A travers la foi on conforte une croyance. Mais à l'évidence cette croyance est basée sur une ignorance. En effet, nul ne sait si dieu existe. Il est indéniable que nous n'avons aucune preuve matérielle prouvant qu'une main céleste quelconque est l'ordonnatrice de nos destins. La foi s'appuie alors sur une hypothèse et par conséquence la religion qui en découle n'est qu'un concept organisé autour d'une ignorance. Il est par conséquence tout à fait hasardeux de prétendre façonner une société autour de concepts philosophiques et moraux aléatoires.

 

A partir de ces constatations, somme toute irréfutables, si les non-croyants ont raison, ceux qui comme moi n'ont pas suffisamment d'imagination pour se créer un monde irréel, on peut considérer que les religions sont des escroqueries.

 

Mais des escroqueries qui se perpétuent chacune à leur façon, souvent en tentant d'exclure l'autre. C'est ainsi que l'on voit et entend dans les pays catholiques critiquer les islamistes intégristes qui sont polygames et séquestrent leurs femmes. De l'autre côté, on dénonce le trop de liberté accordé justement à la femme. Et je ne parle pas des juifs qui sont encore un cas à part et qui sous prétexte d'être un peuple élu veulent « génocider » ceux à qui ils ont pris la terre.

 

Tout ceci est fausseté et pourtant ceux qui y croient font volontiers la guerre à leurs voisins pour imposer leur vues. Les Irlandais, qui pour des broutilles autour de façons différentes de faire la messe s'entretuent encore. Les juifs qui ont envahie la Palestine et chassé son peuple sous prétexte qu'ils sont persuadés que la vérité est dans un roman allégorique. Les USA qui se croyant investis d'une mission divine partent en croisade et chassent le turban à qui mieux mieux. On pourrait aussi citer encore moult autres exemples significatifs sur les exactions commises au nom d'une foi quelconque, mais le dégoût qui me vient à l'énoncé de toutes ces abominations inutiles et infondées font que je n'épiloguerais pas. Ce n'est pas les cas des prosélytes des différentes foi que l'on voit porter à travers le monde une parole inepte et dangereuse.

 

On ne se prive pas à juste titre de jeter l'anathème sur Ben Laden qui veut convertir ce monde à coup de bombe et laissent sur le carreau nombre d'innocents. Mais que dire de Ratzinger qui par ses paroles inconscientes, meurtrières, en mettant la capote à l'index de la société, va laisser dans le monde une foule d'orphelins dont les parents auront cru à la lettre les recommandations de cet ignoble individu. Que dire aussi de Giovani Battista Re préfet de la congrégation pour les évêques au Vatican qui a justifié l'excommunication de la mère d'une brésilienne de 9 ans ayant avorté après avoir été violé par son beau-père sous prétexte que les jumeaux quelle portait avaient le droit de vivre ! Si je crois qu'il n'y a pas de mots assez fort pour qualifier ces monstres, on ne peut que suggérer de les mettre au banc d'infamie, et surtout de s'interroger en vertu de quoi ces ignobles personnages s'abrogent-ils le droit de donner des leçons de morale….

 

De plus, ces inutiles à la communauté n'ont pour la pluparts jamais bossé, pas élevé d'enfants non plus, que connaissent-ils de ce monde ? Rien, et ils se mêlent des affaires des autres avec un aplomb sans pareil. Entre tous, Ratzinger fait partie des plus doués pour l'inconcevable de sa diatribe. Je n'irais pas jusqu'à prétendre que son éducation fasciste est indélébile, mais assurément a laissé des traces. D'ailleurs à la suite de  ses derniers propos qui puent le négationnisme scientifique je me suis aussi souvenu des paroles qu'il avait eues à Lourdes lors de sa visite en France, une fois de plus cela avait été de l'ingérence. Récapitulatif :

 

C'est donc le représentant d'une secte qui pendant quelques jours avait abreuvé la France de discours se voulant de porté philosophique, voire moralisatrice. J'ai utilisé à dessein le terme secte car une foule de quidams moutonniers ont ingurgité et digéré benoitement les paroles de leur grand prédicateur. Et que dit à ce sujet le dictionnaire, il dit que secte vient du latin suivre, ce qui est le cas, et donne aussi comme définition : Ensemble de personnes professant une même doctrine philosophique, religieuse, etc. On ne peut être plus clair ! Pourtant, sans doute pour maquiller une vérité pas forcément glorieuse, certains appellent ça une religion reconnue et pour ma part j'appelle ça de l'hypocrisie, c'est une secte, un point c'est tout.

 

On peut d'ailleurs constater à propos de sectes reconnues que les autres n'affichent pas à la face du monde par exemple un « super-iman » ou un « chef-pasteur » vociférant la bonne parole ainsi que le pratique la religion romaine avec un quidam déguisé en drag queen ( je trouve le kilt écossait seyant, mais un vieillard à moitié gâteux en robe, c'est faire injure au drag queens qui souvent sont belle) qui se balade en papamobile et salut les foules tel une star d'Hollywood cachant son identité sous un pseudo. Cela ressemble fort à de l'autocratie…

 

Mais écoutons ce salmigondis de paroles pavées de mauvaises intentions.


« La Nation est en effet, pour reprendre les termes du Pape Jean-Paul II, la grande communauté des hommes qui sont unis par des liens divers, mais surtout, précisément, par la culture. La Nation existe "par" la culture et "pour" la culture, et elle est donc la grande éducatrice des hommes pour qu'ils puissent "être davantage" dans la communauté » (Discours à l'UNESCO, 2 juin 1980, n. 14).Dans cette perspective, la mise en évidence des racines chrétiennes de la France permettra à chacun des habitants de ce Pays de mieux comprendre d'où il vient et où il va. Par conséquent, dans le cadre institutionnel existant et dans le plus grand respect des lois en vigueur, il faudrait trouver une voie nouvelle pour interpréter et vivre au quotidien les valeurs fondamentales sur lesquelles s'est construite l'identité de la Nation. »

 

Comme on le voit une fois de plus il a voulu imposer ses vues en attaquant à mots couverts la Laïcité à la Française.


Pour ceux qui croient, il est indispensable que cela soit personnel et non enserré dans un carcan idéologique archaïque. Une liberté que ne peuvent apporter les religieux et qui irait à l'encontre d'une dogmatisation oiseuse de l'esprit Les religions sont à fortiori inutiles et néfastes…


Pour la Révolution à venir, si la tolérance envers la croyance est indispensable pour le respect d'autrui et source de liberté intellectuelle, les religions, elles, doivent être bannies, conspuées, mis au banc d'infamie pour qu'elles ne puissent plus être des entraves à la liberté d'esprit, au bien être des peuples, à la paix sur terre…..

 

 

 

 



24/03/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres