Le Ragondin Furieux

Le Ragondin Furieux

Le sens des mots, humble...

Le sens des mots, humble...


En parlant des humbles dans dans l'un mes articles, « Le culte de la personnalité », j'ai eu la surprise de constater que l'un des lecteurs s'étonnait de mon emploi du mot humble, qui dans son esprit avait une connotation religieuse et dévalorisante puisqu'il l'assimilait à un langage de cureton.

Il y a donc plusieurs définitions à ce mot. Par conséquence plusieurs interprétations. Pour ma part j'aime bien celle-là, Humble : qui est de condition sociale modeste, ce qui en tout état de cause n'est pas un défaut mais un état. Mais aussi ce qui fait de l'humilité une qualité pour celui qui la pratique allant à l'opposé de l'égocentrique qui se fait mousser. Un homme parmi les autres, avec les autres, avec ses différences néanmoins, au sens noble du terme, celui du partage et de la tolérance. à contrario de celui toujours en avant de la scéne politique où il ne prône que pour satisfaire son égo.

Si l'on va par là, c'est presque une évidence, chez les humbles ils y a souvent plus d'athées et d'anti religieux que de curetons, cette parole n'est donc pas reservée à la confessionnalité mais au tout un chacun. D'ailleurs en faisant une assimilation du mot humble avec la dialectique religieuse on voit l'exemple type de la déviance du sens éthymologique ou de l'idée que l'on se fait des mots et la classification que cela peut donner dans le vulgaire. Le sens des mots, une éternelle interprétation parfois, souvent déterminante dans la compréhension du texte, de la parole....

Au demeurant, j'ai toujours pensé que tous, les uns comme les autres, nous sortions de l'ordinaire que se soit individuellement ou en groupe, mais à la fois nous sommes tous l'ordinaire fondu dans un grand ensemble d'humains ordinaires.

On pourrait dire aussi, nous sommes tous des exeptions dans un monde d'exeptions.

On s'aperçoit alors que l'on parle de la même chose en employant des mots différents et que l'important en fait, c'est le « tous ». Dit de manières diverses, le sens des mots est le même et exprime une pensée philosophique similaire. Neanmoins certains y verront une différence sur le fond alors qu'il n'y en a pas. Le « tous » étant la seul entité qui contient les nuances, les diversités tout en étant l'ensemble. Comme quoi on peut tout dire avec tout, mais pas n'importe comment...

Pour conclure, le terme d'humble est donc loin d'être péjoratif, au contraire, je le classerai dans la catégorie, pureté des sentiments, et en même temps celle d'une catégorie sociale ordinaire qui serait celle du prolétaire, terme qui aussi est de moins en moins usité.

Comme quoi, il y a beaucoup à dire...et pour rigoler, si on en faisait le sujet du prochain bac de philo, on aurait peut-être des surprises sur le sens des mots!




27/05/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres