Le Ragondin Furieux

Le Ragondin Furieux

L’insurrection qui vient…suite XVIII

L'insurrection qui vient…suite XVIII

 

L'expérimentation la plus avancée à l'échelle mondiale en fait d'agriculture « biologique » se tient depuis 1989 sur l'île de Cuba.

Devinez pourquoi.

L'insurrection qui vient. (173/391)

 

La régularité du fonctionnement mondial recouvre en temps normal notre état de dépossession proprement catastrophique. Ce que l'on appelle «catastrophe » n'est que la suspension forcée de cet état, l'un de ces rares moments où nous regagnons quelque présence au monde. Qu'on arrive plus tôt que prévu au bout des réserves de pétrole, que s'interrompent les flux internationaux qui maintiennent le tempo de la métropole, que l'on aille au-devant de grands dérèglements sociaux, qu'advienne l'« ensauvagement des populations », la « menace planétaire », la « fin de la civilisation » ! N'importe quelle perte de contrôle est préférable à tous les cénarios de gestion de crise.

L'insurrection qui vient. (171/391)

 

Les meilleurs conseils, dès lors, ne sont pas à chercher du côté des spécialistes en développement durable. C'est dans les dysfonctionnements, les courts-circuits du système qu'apparaissent les éléments de réponse logiques à ce qui pourrait cesser d'être un problème. Parmi les signataires du protocole de Kyoto, les seuls pays à ce jour qui remplissent leurs engagements sont, bien malgré eux, l'Ukraine et la Roumanie.

Devinez pourquoi.

L'insurrection qui vient. (172/391)

 

C'est le long des pistes africaines, et pas ailleurs, que la mécanique automobile s'est  élevée au rang d'art populaire.

Devinez comment.

L'insurrection qui vient. (174/391)

 

Ce qui rend la crise désirable, c'est qu'en elle l'environnement cesse d'être l'environnement. Nous sommes acculés à renouer un contact, fût-il fatal, avec ce qui est là, à retrouver les rythmes de la réalité. Ce qui nous entoure n'est plus paysage, panorama, théâtre, mais bien ce qu'il nous est donné d'habiter, avec quoi nous devons composer, et dont nous pouvons apprendre.

L'insurrection qui vient. (175/391)

 

Nous ne nous laisserons pas dérober par ceux qui l'ont causée les possibles contenus dans la «catastrophe ». Là où les gestionnaires s'interrogent platoniquement sur comment renverser la vapeur « sans casser la baraque », nous ne voyons d'autre option réaliste que de « casser la baraque » au plus tôt, et de tirer parti, d'ici là, de chaque effondrement du système pour gagner en force.

L'insurrection qui vient. (176/391)

 

La Nouvelle-Orléans, quelques jours après le passage de l'ouragan Katrina. Dans cette atmosphère d'apocalypse, une vie, çà et là, se réorganise. Devant l'inaction des pouvoirs publics, plus occupés à nettoyer les quartiers touristiques du « Carré français » et à en protéger les magasins qu'à venir en aide aux habitants pauvres de la ville, des formes oubliées renaissent.

L'insurrection qui vient. (177/391)

 

Malgré les tentatives parfois musclées de faire évacuer la zone, malgré les parties de « chasse au nègre » ouvertes pour l'occasion par des milices suprématistes, beaucoup n'ont pas voulu abandonner le terrain. Pour ceux-là, qui ont refusé d'être déportés comme « réfugiés environnementaux » aux quatre coins du pays et pour ceux qui, d'un peu partout, ont décidé de les rejoindre par solidarité à l'appel d'un ancien Black Panther, resurgit l'évidence de l'auto-organisation. En l'espace de quelques semaines est mise sur pied la Common Ground Clinic. Ce véritable hôpital de campagne dispense dès les premiers jours des soins gratuits et toujours plus performants grâce à l'afflux incessant de volontaires. Depuis un an maintenant, la clinique est à la base d'une résistance quotidienne à l'opération de table rase menée par les bulldozers du gouvernement en vue de livrer toute cette partie de la ville en pâture aux promoteurs.

L'insurrection qui vient. (178/391)

 

Cuisines populaires, ravitaillement, médecine de rue, réquisitions sauvages, construction d'habitats d'urgence: tout un savoir pratique accumulé par les uns et les autres au fil de la vie a trouvé là l'espace de se déployer.

L'insurrection qui vient. (179/391)

 



18/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres